Acheter une tortue d'Hermann, attention aux conditions d'achat !


Acheter une tortue d'Hermann chez un éleveur plutot que dans une annonce tortue de terre

Comme tant d'autres espèces animales, la tortue d'hermann fait partie des espèces vulnérables et se trouve dans la liste des espèces protégées. Cette tortue terrestre, originaire du sud de la France se trouve en danger du fait de fréquents incendies, de la mauvaise utilisation de pesticides, de prédateurs, de la destruction de ses œufs et de l'urbanisation. Elle est donc sérieusement menacée de disparition. En France, un arrêté du 19 novembre 2007 l'intègre dans sa liste d'amphibiens et de reptiles protégés et précise les modalités de sa protection.

Il y a 30 à 40 ans, tout était encore permis et chacun pouvait en détenir une de façon tout a fait légale. Les tortues d'Hermann se vendaient partout et sans autorisation. Heureusement, maintenant tout est strictement règlementé, autant de la part du vendeur que de l'acheteur.

Le fait de rencontrer une testudo hermanni hermanni au hasard de notre route ne nous donne absolument pas le droit de la ramasser pour l'amener dans notre jardin, encore moins la vendre. Beaucoup de personnes possèdent une tortue hermann en toute bonne foi sans se douter qu'elles se situent dans l'illégalité. Il leur est donc fortement conseillé de se manifester auprès des services préfectoraux afin de régulariser leur situation. Il faut bien prendre conscience que la tortue n'est pas un animal domestique mais qu'il s'agit bien d'une espèce de la faune sauvage et possédant par là même une règlementation spécifique.

Ceux qui possèdent une tortue d'hermann doivent se référer à l'arrêté de 2004 autorisant leur détention. Cet arrêté leur signale de solliciter l'accord auprès de la direction des services vétérinaires ou au service faune sauvage captive de la direction départementale de la protection des populations de son département. Le formulaire de demande d'autorisation de détention d'animaux d'espèces non domestiques peut se télécharger. Un arrêté de détention préfectoral vous sera envoyé. Dans le cadre d'un élevage d'agrément, il faudra tenir un registre des entrées et des sorties ; vous pouvez aussi le télécharger. Certains seront fort étonnés d'entendre prononcer le terme : installation d'élevage d'agrément alors qu'ils n'ont qu'une tortue mais dans ce cas, ce n'est pas associé à la reproduction. La simple action de s'en occuper ou d'en regrouper de la même espèce sera qualifiée d'après le code de l'environnement comme tel.

Au dela de 6 tortues, il faudra retirer, en plus, un dossier qui listera toutes les pièces nécessaires pour obtenir le certificat de capacité et l'autorisation d'ouverture. Si cet élevage prend une connotation commerciale, ce sera alors un établissement d'élevage.

N'importe qui peut acheter une tortue d'hermann, cela n'étant nullement interdit. L'acheteur est simplement tenu de respecter les consignes pré citées. Quant au vendeur, il doit disposer d'une dérogation ou certificat intracommunautaire (cic) et ceux ci ne se délivrent que s'il peut justifier de l'acquisition légale de la tortue. Il doit pour cela démontrer que son spécimen soit né et élevé en captivité. Il doit fournir une facture et un bon de cession conforme aux arrêtés du 10 août 2004, précision faite de savoir si l'acheteur agit pour le compte d'un élevage d'agrément ou pour un établissement d'élevage. Il devra aussi fournir le cic, la déclaration de marquage et le permis CITES (convention de Washington) qui règlemente le passage en frontières et s'applique a la tortue hermann. Si un doute subsiste pour toutes ces formalités, la direction régionale de l'environnement (DIREN) est en mesure de confirmer ces points essentiels.

Finalement, bien s'assurer de la traçabilité de sa future tortue reste la chose la plus importante. Son origine reste le maître mot dans la perspective de son adoption afin d'éviter de futurs obstacles et ennuis prévisibles. Bref, connaître l'identité de la tortue tout comme celle du vendeur est indispensable. Enfin, il ne faudra pas, en aucun cas se laisser séduire par le don ou l'achat d'une tortue (toutes espèces confondues) ayant été capturée dans son milieu naturel pour le respect de la tortue qui ne s'habituera pas forcément chez vous et l'illégalité de cet acte d'ailleurs puni de 6 mois de prison à 15000 euros d'amende. En effet, la première cause de la disparition de la tortue provient de ce commerce illégal ou du moins en est la conséquence passée. Le respect de la tortue et de l'environnement va de pair et il est évident qu'il est strictement interdit de s'en séparer en la relâchant dans la nature...

9982 vues


Publié par :

Tortue terrestre

Articles sur les tortues les plus consultés par nos visiteurs :
- Nourriture tortue de terre
- Eclosion oeuf tortue
- Sexe tortue : mâle ou femelle ?
- Terrarium tortue de terre


Un superbe livre pour les passionnés :

Tortues terrestres :
Comment les accueillir et les élever
Prix de vente : 13,90 €

Un superbe livre dédié aux tortues terrestres, très complet avec de nombreuses photos et des explications concrêtes pour bien prendre soin de sa tortue terrestre. Si vous aimez les tortues de terre et notamment d'Hermann, ce livre vous comblera à coup sûr !

Retour