10 points clés pour incuber des oeufs de tortue


Incuber maison pour oeufs de tortue de terre

Il est souvent nécessaire de faire appel à l’incubation artificielle pour pouvoir permettre à nos tortues de pondre. Les conditions climatiques ou de mauvaises conditions de captivité peuvent jouer un rôle dans l’incubation des œufs de tortue. C’est pourquoi il est important de suivre une méthode bien précise et certaines règles pour vous permettre de faire éclore les œufs dans les meilleures conditions. Suivez ces dix points précis pour une incubation parfaite :

1. Prendre en considération les variations de température

Une incubation artificielle d’œufs de tortue doit absolument suivre les variations de température que cela soit en journée ou en pleine nuit, sur le même modèle qu’une ponte en pleine nature. Si aucune variation n’est présente, souvent les nouveau-nés sont pourvus d’un plastron déformé avec de petites bosses et surtout ils se révèlent être des tortues moins résistantes en devenant adultes.

2. Utiliser la bonne température

Une température trop forte (plus de 33°C) peut engendrer des malformations à la naissance comme des bébés totalement aveugles ou un problème au niveau de l’évacuation des selles. A plus de 34°C, les œufs cuisent et les embryons ne peuvent pas survivre dans l’œuf. Pour les tortues de terre de type Testudo, Testudo hermani, Testudo boettgeri ou tortue d'Herman, la température idéale est de 28.5°C. Pour vous assurer que la température est bonne, vous pourrez mettre l’incubateur à 29°C ou 32°C durant les douze heures du jour (en commençant à 8h du matin jusqu’à 20h). Et durant la nuit (entre 20h et 8h du matin), vous couperez l’électricité afin de faire baisser la température entre 17°C et 23°C.

3. Choisir le bon emplacement pour votre incubateur

Le choix de l’emplacement de l’incubateur est primordial pour une bonne incubation artificielle. Il ne doit pas être proche d’une source de chaleur externe comme le soleil ou encore les radiateurs. Il est préférable de placer votre incubateur dans un sous-sol, ou encore une cave assez éclairée ou même un cellier. Evitez absolument les serres ou les rebords de fenêtre qui peuvent être en plein soleil.

4. Bien maîtriser l’hygrométrie

Une mauvaise gestion de l’hygrométrie peut avoir de graves conséquences sur les œufs qui peuvent se dégonfler ou encore se flétrirent. Dans ces cas-là, il faut absolument augmenter l’hygrométrie. Si à l’inverse vous trouvez des œufs fêlés, tracez un trait dessus grâce à une craie blanche bien grasse faite de carbonate de calcium (même matière que la coquille des œufs) afin d’aider les œufs à cicatriser. Vous pourrez aussi trouver en pharmacie de la poudre de calcium que vous mélangerez avec de l’eau pour former un emplâtre. Cela étant dû à une forte dose d’humidité, il vous faudra diminuer l’hygrométrie. Si vous remarquer des œufs très gonflés dans votre incubateur, ôtez-les directement car la fermentation a déjà commencée et ces œufs sont perdus.

5. La durée d’incubation des œufs

Pour les Testudo, la durée d’incubation des œufs est entre 60 et 120 jours. Il se peut cependant que l’éclosion est lieu avant ou quelques temps après. Surtout, essayez de ne pas trop manipuler les œufs. Vous pourrez aussi contrôler la durée d’incubation en fonction du nombre de mâles et de femelles que vous désirez. Mais cette méthode n’a pas encore assez fait ses preuves pour être totalement fiable.

6. Déplacer les œufs dans les meilleures conditions

Peu importe la méthode d’incubation que vous aurez choisi, il vous faudra peut-être déplacer vos œufs, notamment pour changer de substrat. Pour ce faire, dessiner une croix sur la partie visible de tous les œufs avant de les manipuler ou de les déplacer. Vous pourrez utiliser un crayon gris gras comme 2B ou encore un 4B pour éviter d’abîmer les coquilles. Ce marquage est très important si à un moment donné l’un des œufs se retourne car l’embryon va mourir à l’intérieur car il n’est pas lié directement au blanc par sa chalaze. Sachez qu’après 24h qui suivent la ponte de votre tortue, vous ne devrez plus retourner les œufs. C’est une interdiction !

7. Bien entretenir les œufs

Sachez qu’il ne faut jamais laver les œufs ! Car les coquilles sont recouvertes d’une couche de sécrétion qui est produite par la mère durant la ponte et qui sert d’antibiotique naturel. Il est donc très important de suivre cette règle pour garder des œufs en bonne santé.

8. Bien définir l’aspect des œufs

A peine au bout de quelques semaines les œufs doivent revêtir une couleur bien blanche. S’ils restent un peu roses c’est qu’ils ne sont pas fécondés et qu’il faut alors les retirer de l’incubateur car une nécrose peut contaminer les œufs sains. S’ils deviennent vert pomme c’est que la nécrose a eu lieu et qu’il devient urgent de les enlever ! Pensez donc à bien vérifier la couleur et l’aspect de vos œufs pour faire le ménage si nécessaire.

9. Le moment de l’éclosion

Quelques heures avant l’éclosion, les œufs forment une petite bosse d’un côté de la coquille. C’est donc le signe que le nouveau-né commence doucement son travail pour ouvrir la coquille. Il ne faut surtout pas aider les œufs qui commencent leur éclosion ! La nature fait très bien son travail même si ce travail peut se faire sur deux ou trois jours. Ne vous inquiétez pas, durant ce temps les bébés se nourrissent de leur sac vitellin. Tous les bébés ne naissent pas en même temps, plusieurs jours peuvent s’écouler entre la première naissance et la dernière.

10. Bien alimenter les bébés

Les nouveau-nés sont là et pour les nourrir vous pourrez cassez en petits bouts leur coquille durant les premiers jours. Laissez bien les coquilles qui sont pleines d’éléments minéraux bons pour la croissance des bébés tortues. Par la suite, la nourriture sera composée de petits bouts de pissenlits par exemple ou encore de trèfle ou de pointes bien tendres d’endive. Les tortues étant très résistantes, vous n’aurez pas à vous préoccuper longtemps de leur nourriture car elles sauront se débrouiller seules.

Pour résumer, pour obtenir plus de chance de voir éclore vos oeufs, 2 solutions :

1 - réaliser un incubateur maison en utilisant par exemple : 3 petits pots de fleur en terre cuite, 1 cable chauffant, 2 boites plastiques, 1 hydromètre, 1 thermomètre, 1 petit aquarium, 1 planche en bois. Le tout consommant 2h de travail.

2 - Achetez un incubateur fiable à 100% puisque réalisé par des professionnels et dédiés aux reptiles.


29456 vues


Publié par :

Tortue terrestre

Articles sur les tortues les plus consultés par nos visiteurs :
- Nourriture tortue de terre
- Eclosion oeuf tortue
- Sexe tortue : mâle ou femelle ?
- Terrarium tortue de terre


Un superbe livre pour les passionnés :

Tortues terrestres :
Comment les accueillir et les élever
Prix de vente : 13,90 €

Un superbe livre dédié aux tortues terrestres, très complet avec de nombreuses photos et des explications concrêtes pour bien prendre soin de sa tortue terrestre. Si vous aimez les tortues de terre et notamment d'Hermann, ce livre vous comblera à coup sûr !

Retour