Les prédateurs de la tortue d'Hermann ou de la tortue Boettgeri en captivité


prédateurs de la tortue d'Hermann et Boettgeri

La tortue d’Hermann (Testudo hermanni) et la tortue boettgeri (Testudo hermanni boettgeri) sont des tortues de la famille des Testudinidae, ou plus communément appelées tortues de terre ou tortues terrestres. À la différence des tortues aquatiques, elles n’ont pas besoin d’un cours d’eau pour vivre, elles ont une carapace plus bombée et des pattes massives munies de griffes. Même en captivité, elles sont soumises à des risques sérieux : quels sont les prédateurs pour ces deux tortues ?

Des risques même en captivité pour ces tortues terrestres

Ce n’est pas parce que les tortues d’Hermann ou boettgeri ne sont pas dans la nature en liberté que leur vie est sans risques. Si on les laisse gambader dans le jardin, par exemple, il faut bien évidemment éviter les éventuelles zones qui auraient été traitées par des produits chimiques ou des pesticides. Autre danger potentiel ? Les bassins aquatiques, mares aménagées ou autres piscines : d’un naturel plutôt curieux, la tortue a vite fait de s’y noyer. Un autre conseil ? Il faut toujours vérifier que la tortue est bien dans son enclos avant de tondre le gazon : la lame d’une tondeuse pourrait malheureusement décapiter l’animal. Enfin, pour ceux qui vivent en appartement avec un balcon ou une terrasse, attention bien sûr aux chutes.

De nombreux prédateurs pour la tortue d'hermann et de boettgeri

Si la tortue est en liberté hors de son enclos et qu’elle se balade, elle peut malheureusement croiser le chemin de nombreux prédateurs :

  • les chiens : pouvant penser qu’il s’agit d’un os à ronger, les chiens occasionnent des blessures nombreuses et dangereuses. Cela va d’un bout de carapace rongé, par exemple, à des pattes sectionnées : la vigilance est donc de mise.
  • les rats : particulièrement friands des œufs des tortues vivant dans la nature, ils peuvent quand même s’attaquer aux tortues élevés en captivité qui se promènent. Leurs morsures sont très dangereuses.
  • les serpents : par définition reptile carnivore, le serpent peut vouloir se délecter d’une bébé tortue, voir même d’une tortue juvénile. Une fois arrivée à l'âge adulte, il représente moins de danger pour ces animaux.

En résumé, il est recommandé d’éviter dans la mesure du possible de laisser sa tortue sans surveillance si elle n’est pas dans son terrarium : un principe de précaution qui permettra normalement d’éviter bien des problèmes.

1124 vues


Publié par :

Tortue terrestre

Articles sur les tortues les plus consultés par nos visiteurs :
- Nourriture tortue de terre
- Eclosion oeuf tortue
- Sexe tortue : mâle ou femelle ?
- Terrarium tortue de terre


Un superbe livre pour les passionnés :

Tortues terrestres :
Comment les accueillir et les élever
Prix de vente : 13,90 €

Un superbe livre dédié aux tortues terrestres, très complet avec de nombreuses photos et des explications concrêtes pour bien prendre soin de sa tortue terrestre. Si vous aimez les tortues de terre et notamment d'Hermann, ce livre vous comblera à coup sûr !

Retour